Communiqué du 27 octobre 2017

Le Collectif Linky Gazpar et Cie pour la défense des usagers de Tulle et son agglo ne cautionne en aucun cas les actes de violence commis à l’encontre de la société ENEDIS à LIMOGES (voir 24 octobre 2017 : incendie de véhicules Enedis à limoges).

Seuls, le dialogue et l’écoute peuvent apporter des solutions pérennes à tout problème.

Qu’en est-t-il des compteurs communicants, de l’implantation d’éoliennes en zones rurales, des augmentations de puissance des antennes relais de téléphonie mobile, ou encore, de la généralisation en cours du puçage RFID humain … ?

– absence d’information des usagers ;
– sourde oreille des élus représentants de l’État et des ministres concernés ;
– passage en force des poseurs.

Ce mépris du citoyen génère de l’exaspération chez les victimes de tels agissements et, de l’exaspération à la violence, il n’y a qu’un pas facilement franchissable.

Pour ce qui est du déploiement des compteurs-capteurs Linky, nous demandons donc, aux élus responsables sur le terrain, aux responsables de l’État et ministères concernés, un arrêt immédiat de la pose desdits compteurs dans l’attente d’un véritable débat public au sein des assemblées constituantes du pays.

Le Populaire du centre, 26 octobre 2018
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s